République du Sénégal
Accueil | Actualités | Contact | Publications | Recherche | Plan du site | Autres serveurs

Termes de référence des ateliers du séminaire

 

Quatre ateliers (voir termes de référence ci-joint) sont prévus pour approfondir les questions relatives aux principales activités prévues durant le processus participatif d’élaboration du DSRP

 

Atelier 1 : Groupes thématiques : Proposition de thèmes ; objectifs, conception et organisation des groupes thématiques

 

Atelier 2 : Enquêtes du DSRP : Présentation

 

Atelier 3 : Consultations régionales : Objectifs, conception et organisation

 

Atelier 4 : Campagne médiatique et renforcement des capacités de la société civile : objectifs, conception et organisation

 

 


 

Atelier 1 : Groupes thématiques : Proposition de thèmes, objectifs, conception et organisation des groupes thématiques

 

Il est prévu dans le processus d’élaboration du DSRP, la constitution de GT (voir document de présentation des GT) au nombre provisoire de 4 autour des axes suivants : éradication des manifestations de la pauvreté, renforcement des capacités, création de revenus, cadrage macroéconomique

 

Les Groupes thématiques ont pour tâches de :

 

·        Faire la revue des politiques sectorielles.

·        Analyser les thèmes transversaux ayant trait à la réduction de la pauvreté.

·        Identifier les passerelles entre les politiques sectorielles.

·        Recommander des axes stratégiques de réduction de la pauvreté et définir les actions nécessaires en évaluant leurs coûts.

·        Proposer des objectifs spécifiques et des indicateurs.

 

Objectifs de l’atelier 1

 

Les objectifs spécifiques de l’atelier sont :

 

·        Apprécier les GT proposés en émettant des avis et contributions sur les choix des thèmes, des groupes, les TDR des groupes et leur composition.

·        Faire des recommandations spécifiques.

 

 

 

 

 

 

 

Atelier 2 : Enquêtes: Présentation

 

Pour l’élaboration du DSRP, il est prévu de réactualiser le diagnostic de la pauvreté au fur et à mesure de la disponibilité des données de l’enquête ESAM II (QUID) et des enquêtes de perception de la pauvreté.

 

La deuxième Enquête Sénégalaise Auprès des Ménages (ESAM II) s’inscrit dans le programme d’activités relatif au suivi des conditions de vie des populations. Elle permettra de (i) dégager un profil de pauvreté et d’analyser ses déterminants, (ii) connaître la distribution des dépenses annuelles selon certaines caractéristiques des ménages et les inégalités entre les différents groupes socio-économiques de la population (iii) analyser les dépenses de consommation des ménages et enfin (iv) calculer des indicateurs d’emploi, d’éducation, de santé et nutrition, de patrimoine et d’accès au logement.

 

En complément des données quantitatives fournies par l’ESAM II, il est prévu de conduire des enquêtes participatives sur la perception de la pauvreté par les pauvres en vue d’alimenter les réflexions des ateliers régionaux. En effet, la perception que les populations ont du bien être, de la pauvreté, de ses manifestations et des facteurs déterminants commande dans une large mesure leurs comportements et leurs réactions par rapport aux politiques publiques. Il s’avère donc nécessaire d’intégrer cette perception dans la phase de définition de la stratégie de réduction de la pauvreté.

 

Les enquêtes de perception devront aborder les questions suivantes : (i) l’état des connaissances (études réalisées ou en cours ) en ce qui concerne la perception de la pauvreté, (ii) les définitions des notions de bien être et de pauvreté du point de vue des populations, (iii) le classement fait par les acteurs sur les facteurs déterminants de la pauvreté (iv) l’appréciation faite par les pauvres des services de base (santé, accès à l’eau potable, éducation, etc.), (v) les rapports de genre et (vi) les priorités définies par les pauvres.

 

Objectifs de l’atelier 2

 

Les objectifs spécifiques de l’atelier 2 sont :

 

·        Présenter et échanger sur l’ESAM II et  les enquêtes de perception de la pauvreté.

·        Identifier les études disponibles sur la perception de la pauvreté ainsi que les sources.

·        Faire des recommandations spécifiques pour l’exploitation des enquêtes.

 

 

 

 

Atelier 3 : Consultations régionales : Objectifs, conception et organisation

 

Pour une implication effective des acteurs dans le processus d’élaboration du DSRP, la démarche repose essentiellement sur la tenue de consultations à l’échelle régionale. Spécifiquement ces ateliers régionaux ont pour objectifs :

 

·        D’affiner le profil de pauvreté à partir d’une analyse du contexte local et des spécifités locales.

·        Faire la revue des politiques sectorielles dans la région.

·        Revoir les plans régionaux en rapport avec les objectifs de réduction de la pauvreté.

·        Faire le bilan des programmes, des actions de lutte contre la pauvreté conduits par les services étatiques, les collectivités locales, les ONG et les divers acteurs de la société civile.

·        Discuter des objectifs prioritaires et spécifier les indicateurs de suivi.

·        Identifier les mesures de réduction de la pauvreté en établissant des priorités.

·        Identifier les contributions des acteurs régionaux et locaux y  compris des populations.

 

Objectifs de l’atelier 3

 

Les objectifs spécifiques de l’atelier sont :

 

·        Faire l’état des connaissances (études réalisées ou en cours ) sur la pauvreté.

·        Analyser et préciser les objectifs des consultations régionales pour une compréhension partagée.

·        Amender les TDR des ateliers régionaux.

·        Discuter de la composition des ateliers régionaux.

·        Discuter de la méthodologie d’organisation et d’animation des ateliers.

·        Proposer une esquisse de calendrier indicatif.

 

 


Atelier 4 : Campagne médiatique et renforcement des capacités de la société civile : objectifs, conception et organisation

 

Le Sénégal a une société civile bien structurée et diversifiée dont la participation active au processus d’élaboration et de mise en œuvre du DSRP est d’une importance primordiale pour la réussite de cette démarche.

 

La campagne médiatique sert à :

 

·        Sensibiliser le public quant au problème de la pauvreté.

·        Mobiliser tous les acteurs dans le cadre du processus d’élaboration du DSRP.

·        Informer sur l’avancement du processus.

·        Assurer un accompagnement critique du processus.

 

Avec le renforcement des capacités de la société, les objectifs suivants sont poursuivis :

 

·        Informer les acteurs de la société civile sur l’initiative « PTE/DSRP » et recueillir leur avis sur cette approche.

·        Faciliter la concertation et l’organisation de la société en ce qui concerne sa contribution effective et critique à l’élaboration du DSRP.

·        Assurer une implication active de la société civile dans le processus d’élaboration et de mise en œuvre du DSRP.

 

Objectifs de l’atelier 4

 

Les objectifs spécifiques de l’atelier sont :

 

·        Développer des propositions pour la conception et l’organisation de la campagne médiatique.

·        Elaborer des recommandations pour les thèmes et messages de la campagne médiatique.

·        Identifier les possibilités d’implication de la société civile dans le processus d’élaboration du DSRP.

·        Analyser les besoins de renforcement des capacités de la société civile.

·        Discuter sur le mode de représentation de la société civile.

·        Préparer une esquisse de calendrier indicatif de la campagne médiatique.